Cajun, Cadien ou Cadjin : Quelle est la bonne orthographe ?

Mis à jour : avr. 2

Bennett Boyd Anderson III | Lafayette, Louisiane Le Bourdon de la Louisiane n'emploie jamais le mot « Cajun », et ce n'est pas par accident ; ce mot n'est pas affiché dans le Dictionary of Louisiana French as spoken in Cajun, Creole and American Indian Communities. Néanmoins, cette orthographe est répandue dans les textes canadiens et européens, où il apparaît assez régulièrement que je me sens poussé à écrire sur le sujet.

Pour éliminer tout doute : « Cajun » est un mot américain créé par la corruption du mot français « Acadien ». On ne l’écrit pas ainsi en français. « Cajun » est donc acceptable en anglais, mais non pas en français.

L'histoire du mot « Cajun » a ses racines dans l'anglicisation de la Louisiane francophone, pendant laquelle les Américains ont étiqueté les Créoles d'origine acadienne comme des 'Cadiens—et, selon le règlement de l'orthographe anglaise, ils ont écrit ce mot comme « Cajuns ». Mais cette orthographe n'est pas logique en français. Il ne s'agit que d'une tentative anglophone de reproduire la phonétique française*.

Le Conseil pour le développement du français en Louisiane (CODOFIL) a eu cette conversation il y a quelques années : comment représenter à l'écrit le nom de l’identité la plus associée (à tort) avec la franco-louisianité. « Cajun » n’a pas été considéré comme orthographe acceptable, et le choix était entre deux différentes orthographes (dont les formes masculines se prononcent de la même manière et les deux prononciations de la forme féminine se disent dans différentes régions de la Louisiane) : « Cadien(ne) », qui souligne la connexion historique entre les Louisianais et les Acadiens, et « Cadjin(ne) », un mot plus unique à la Louisiane. Le CODOFIL a choisi « Cadien » mais accepte également « Cadjin » comme orthographe alternative**. La communauté franco-louisianaise est divisée sur de nombreux fronts, mais cela présente l’une des rares occasions où nous sommes d’accord, et les Franco-Louisianais n'emploient que rarement une orthographe autre que celles-ci. 

Ce n’est pas simplement une question de sémantique : en français, « Cajun » ne reflète pas la façon dont on prononce le mot. Beaucoup de non-Louisianais ont donc l’impression que le mot se prononce comme \ka.ʒœ̃\ (comme « cage-un »). Non, jamais ; le mot se prononce comme \ka.dʒɛ̃\ ( « cadjin »)***—comme disent les Acadiens en Acadie, qui prononcent souvent leur propre étiquette comme \a.ka.dʒɛ̃\ (quelque chose comme « acadjin »). Personne ne le dit comme \ka.ʒœ̃\ (« Cajun »), et peu importe si l'erreur est répandue ou acceptée en France, ça ne corrige rien. « Cajun » est une prononciation qui représente l’effort de franciser un mot anglais—mais pourquoi faire cet effort si le mot y existe déjà ?

Une autre partie du problème est que le mot « Cadien » peut aussi être mal prononcé si on ne le dit pas avec un accent acadien ou louisianais, avec lequel le son « d » peut ressembler à un « dj »****. En ce sens-là, je crois que le mot avec la prononciation la plus évidente aux non-Louisianais serait « Cadjin »—et même si « Cadien » reste toujours la version la plus fréquente, « Cadjin » est aussi apparent dans de nombreux textes académiques. 

S’il vous plaît : lorsque vous écrivez en français, merci de ne plus écrire « Cajun ». Cela contribue à l’anglicisation de la culture franco-louisianaise et, plus important encore, nous les Cadiens ne l’écrivons pas ainsi. Bref, la bonne orthographe est « Cadien » ou « Cadjin », mais on n'écrit jamais « Cajun ».



*C’est peut-être pour cela qu’on trouve des exemples dissidents dans la littérature louisianaise du XIXe siècle ; en 1892, Kate Chopin a écrit (en anglais) un conte intitulé « At the ‘Cadian Ball ».

**La meilleure orthographe est « Créole », mais comme ce n’est pas le but de cet article, je ne le mentionnerai plus. Pour en savoir plus, veuillez lire cet article.

***Veuillez écouter la prononciation contribué par Amanda LaFleur au lien suivant : https://forvo.com/word/cadien/. Ignorez les autres, s'il vous plaît ; elles ne sont pas correctes.

****Un ami me dit que cette explication est insuffisante car « en fait, c'est pas le son \d\ qui devient \dʒ\. C'est plutôt la semi-voyelle \j\ qui devient la consonne \ʒ\ après \d\ (comme dans Dieu [Djeu] et Diable [Djable]) et qui se prononce avec le \d\ donc dans un seul phonème (\d͡ʒ\ et non pas deux comme \dʒ\) ». Je vais laisser en l’état ma phrase originale pour éviter de compliquer le point principal, mais je voudrais partager son explication afin de ne pas propager des faussetés. 

©2018 by Le Bourdon de Louisiane. Proudly created with Wix.com