Pierre C. Shadeaux : Météorologue du pays cadien

Mis à jour : 12 févr. 2019


Halliet Danel | Austin, Texas


En Louisiane, nous-autres, on doit toujours se distinguer des autres : Il faut être différent. La façon dont on parle est différente (en anglais et en français). On cuit d'une manière unique. Nos fêtes et festivals sont sans égal—non, la Nouvelle-Orléans, vous n'êtes pas la seule ville de fêter le Mardi Gras ! Et même la manière dont on célèbre le jour du chien de terre, ce que l'on appelle "Groundhog Day" en anglais, est différente. Dans le nord du pays, dans l'état de la Pennsylvanie, reste Punxsutawney Phil, le chien de terre qui devine chaque février si le printemps arrivera tôt ou si on aura encore six semaines d'hiver. En Louisiane, Pierre C. Shadeaux, un nutria, remplit le même rôle. (Son nom est un jeu de mots, car le nom "Pierre C. Shadeaux" ressemble aux mots "Pierre sees shadow" en anglais.) Pierre reste dans un 'tit enclos à Zoosiana, le zoo local de la ville de Broussard, mais chaque février depuis 20 ans, il voyage à la Nouvelle-Ibérie pour deviner si l'été arrivera tôt ou non. Si Pierre voit son ombre, on anticipe un court printemps et un long (et chaud) été. S'il ne la voit pas, l'été arrivera plus tard, et on aura un long (et beau) printemps—ce qui est considérée comme l'option la plus désirable par la grande plupart du monde en Louisiane, un état tristement célèbre pour son climat humide et étouffant. Cette année, Pierre a vu son ombre, annonçant ainsi un long et misérable été. Personne n'a tracé son compte de succès, mais dans le sud de la Louisiane, on connaît une chose pour sûr : L'été, malheureusement, n'est jamais trop loin.

Image crédité à "The Advocate"

©2018 by Le Bourdon de Louisiane. Proudly created with Wix.com