Les Rides à mon grand-père

Ryan Langley | Rennes, France

Ej* vois mon grand-père et ça me fait penser au passé.

Et de tous-ce qu’il a fait pour ma grand-mère et notre famille.

I bâtissait des bateaux, ramassait de la mousse

Piégeait des blettes, des cocodries et des loutres.

Il attrapait des poissons des tortues et des écrevisses

Tous-ce qu’i pouvait pour que sa famille peuve survivre.

Oh ses rides qui tous les autres appellent la vieillesse

Ej peux trouver yinque là-dedans la sagesse.

Oh ses rides que mon attention tiennent

Sera un jour, ej souhaite, les miennes.

*Note des éditeurs : Voici un exemple de la métathèse, une modification phonétique par laquelle on voit une échange entre deux phonèmes en contact ou proches. Donc je —> ej, regarder—> ergarder, etc. Ce type de métathèse se trouve dans certains dialectes français en Louisiane, y compris celui de M. Langley, mais pas dans tous.

Joe Settoon, grand-père à Ryan Langley

©2018 by Le Bourdon de Louisiane. Proudly created with Wix.com